Blogue

Votre résolution pour 2017!

Saviez-vous que plus de 95 % des gens abandonnent leurs résolutions de la nouvelle année avant même le 15 janvier ?

Cinq étapes à suivre pour ne pas tomber dans ce piège.

Nous désirons tous évoluer et améliorer notre qualité de vie, mais souvent nous tombons dans la procrastination, ne serait-ce que pour éviter de nous décevoir une fois de plus.

La raison pour laquelle les gens abandonnent si facilement est la suivante : lorsqu’ils prennent ces résolutions, ils ne croient pas réellement, au fond d’eux-mêmes, qu’ils sont à la hauteur pour changer leur comportement ou ils se concentrent trop sur l’inconfort qu’un tel changement entraînerait.

Alors, plutôt que de vous donner des trucs pour cesser de fumer, faire plus d’exercice ou mieux planifier vos affaires, je vous propose une résolution plus globale : abandonner cette image de vous-même qui vous empêche de réussir selon votre pleine potentialité.

Le pouvoir de transformer votre vie est toujours présent, mais pour vous propulser, il est capital d’avoir une vision audacieuse et vibrante de la nouvelle réalité désirée et de la garder omniprésente. C’est uniquement l’énergie d’une telle vision qui peut procurer l’élan requis pour sortir de votre zone de confort.

Pour y arriver, il est aussi nécessaire de choisir une nouvelle image de votre personnalité qui sera en résonnance avec cette vision. Par exemple, si vous vous considérez une personne ennuyeuse, timide ou rigide, cette image imposera ses limites sur ce que vous pouvez réaliser.

Il sera important également de revoir vos rituels, puisque chaque petit geste habituel que vous avez posé au quotidien vous a amené(e) où vous êtes. Donc, il est important de regarder ces rituels bien en face et d’éliminer ceux qui ne vous supportent plus dans votre nouvelle vision.
En suivant les 5 étapes suivantes, vous allez créer une nouvelle image de vous qui sera en résonnance avec votre vision pour assurer que toute résolution que vous prendrez, que ce soit au 1er janvier ou au 31 juillet, sera réalisée!

Étape 1 : Spécifiez un domaine de votre vie que vous aimeriez transformer (relations, carrière professionnelle, situation financière, santé) et exprimez vos insatisfactions dans ce domaine.


Exemple : Ma situation professionnelle 


Depuis quelques années, je ne suis pas heureuse au travail car le climat n’est pas sain et je ne suis pas rémunéré(e) à ma juste valeur. À mon retour à la maison, je suis toujours épuisé(e). Tous les jours, je me retrouve dans la même routine…

Étape 2 : Précisez les rituels ou attitudes qui vous ont amené(e) là :

Exemple :

Je ne fais que suivre le courant au travail, la routine. Je n’ai pas clarifié mes désirs professionnels depuis très longtemps. J’espère que les choses s’arrangeront d’elles-mêmes. J’ai postulé pour un autre poste, mais après que l’on m’ait dit que je n’avais pas les compétences ni le profil recherchés, je n’ai pas fait d’autres tentatives. Je n’ai développé aucune nouvelle compétence depuis des années.

Étape 3 : Décrivez clairement votre vision en termes positifs infusés d’intensité émotionnelle.
Il faut nourrir cette vision au quotidien pour qu’elle devienne omniprésente.

Exemple :

Je suis heureuse au travail. Je gagne le double de mon salaire. Je suis entouré(e) de personnes stimulantes. Je me sens à la hauteur et l’on reconnaît finalement mes compétences. J’ai hâte de me rendre au travail tous les jours…

Plus vous vous propulserez dans cette vision, plus votre inconscient travaillera en votre faveur en vous présentant des occasions. N’oubliez jamais : votre inconscient travaille pour ou contre vous selon les commandes que vous lui donnez, et est en opération 24 heures sur 24. Pour enlever toute trace de négativité dans vos commandes, mettez-vous dans l’avenir où votre situation de rêve s’est déjà réalisée, et jouissez du bonheur que vous ressentirez.

Étape 4 : Définissez un nouveau rituel qui supportera votre vision

Exemple :

Je développe davantage mes relations au travail. Je suis à l’affut des opportunités professionnelles. Je sollicite l’appui de personnes de confiance. Au quotidien, je prends du temps pour m’intérioriser. Je me renouvelle à l’aide de la formation continue…

Étape 5 : Repoussez vos limites en transformant votre identité


Pour atteindre votre vision, il est important de renouveler votre image, car votre image actuelle est l’une des raisons pour lesquelles vous faites du surplace. L’image que vous créez doit être en résonnance avec le futur que vous souhaitez obtenir. Regardez alors la personnalité que vous devez avoir pour réussir et commencez à jouer ce nouveau rôle.

Exemple :

Je suis dynamique et audacieuse, je communique facilement, je réalise mes objectifs, je suis une personne disciplinée et organisée, j’aime qui je suis et ce que je projette, j’évolue continuellement…

En suivant ces étapes, vous garderez le cap vers le succès! Dorénavant, non seulement vous serez parmi les 5 % des gens qui n’abandonnent pas leurs résolutions avant le 15 janvier, mais parmi les 2 % qui les réalisent pleinement avant la fin de l’année !

Je profite de l’occasion pour vous souhaiter une année 2017 remplie de bonheur, de santé et de belles transformations.

Myriam Abalain, Coach de leaders 

Pourquoi faisons-nous l'autruche face à l'intimidation par les manipulateurs?

Bien sûr que la peur et les menaces peuvent être de grands freins, mais souvent le plus grand défi est de pouvoir les diagnostiquer à temps et correctement, et avoir assez de doigté pour y faire face.

Comment savoir si je suis la cible d’un manipulateur ?

Dans l’entourage du manipulateur on retrouve des gens qui vivent des hauts et des bas qui se traduisent par l’épuisement professionnel, la maladie et même des accidents. On peut aussi y retrouver des personnes terrorisées qui ont perdu leur estime de soi tellement elles ont été diminuées. Ses proies sont souvent des gens aimables, gentils, généreux et bien intentionnés. Selon lui, ces traits de personnalité sont des signes de faiblesse. Il considère de telles personnes comme étant niaiseuses et tente de les diminuer en les ridiculisant. Sous son influence toxique, ses cibles ont tendance à se remettre en question et douter d’elles-mêmes. À l’usure, les gens à proximité de lui deviennent de moins en moins objectifs et efficaces et peuvent sombrer dans un grand brouillard s’ils ne prennent pas conscience à qui ils ont affaire.

Pour l’entreprise, les manipulateurs posent un risque majeur en termes de baisse de performance, d’épuisement professionnel et de rétention de personnel.

Il est temps de démasquer cette minorité toxique pour rétablir un environnement de travail propice à la créativité, l’innovation et la performance. 

Comment reconnaître le manipulateur ?

  • Un tel individu adore partager les mauvaises nouvelles pour insécuriser ses collègues et les rendre vulnérables
  • En plus d’être avare à témoigner de la reconnaissance ou toute forme d’appréciation, il juge et critique sévèrement, en secret ou même ouvertement. Il n’épargne personne.
  • Dans le but de maximiser son pouvoir, il adore faire circuler des rumeurs qui empirent ou exagèrent des situations.
  • Sa personnalité antisociale le mène à dénigrer ou ridiculiser toute initiative qui pourrait démontrer que les autres sont plus compétents ou plus intelligents que lui.
  • S’il semble vouloir vous aider, ce ne sera que pour savoir comment mieux vous manipuler.
  • Il n’a aucun respect pour la notion du bien d’autrui ou du partage. Il n’a que son intérêt personnel en tête.
  • En fin de compte, il considère toute personne comme un ennemi potentiel qu’il est prêt à l’abattre pour arriver à ses fins.
 

Il est temps de prendre conscience et dire non aux manipulateurs. En les démasquant et refusant de jouer leur jeu, ils perdent tout leur pouvoir.

Si vous reconnaissez que vous êtes la cible d’un manipulateur, nous vous recommandons de consulter un expert en la matière. Chez TCMA, nous pourrons vous guider en établissant un diagnostic objectif et en proposant une stratégie adaptée à la gravité et à l’ampleur de votre situation, ce qui vous permettra de retrouver rapidement votre équilibre.

Myriam Abalain

Coach de Leaders

TCMA inc.

(450) 621-0207

Le manque de courage managérial peut-il réduire votre performance et limiter vos opportunités d'avancement professionnel?

Oui, définitivement !

Le courage chez les leaders est souvent le facteur décisif dans le processus de sélection d’embauche et d’évaluation de la performance.

Voici le profil du leader courageux :

Pour relever ses défis, le manager courageux ose exprimer sa vision, même si elle s’oppose à celle de ses pairs. Il n’hésite pas à prendre des décisions audacieuses qui peuvent à prime abord leur sembler déraisonnable. Il est prompt à souligner les zones de non performance à qui doit l’entendre. En période de turbulence ou d’incertitude, il garde le cap en poursuivant résolument sa vision. Et s’il fait un faux pas, il le dénonce et redresse la situation rapidement. En plus, il donne davantage de crédit à ses collègues qu’à lui-même.

Il est sans contredit qu’un manager qui fait preuve de courage inspire la confiance et la solidarité auprès de ses collègues. Par contre, l’absence de courage managérial peut insécuriser et démobiliser toute l’équipe.

Un manager à qui le courage fait défaut reporte les décisions et laisse les situations s’aggraver. Si les résultats ne sont pas au rendez-vous, il tend à chercher un coupable – bien sûr autre que lui-même. Il évite les communications épineuses par peur de ternir son image de bon boss. Par contre, il peut consulter tellement qu’il devient difficile de trancher ou de prendre position. En plus, il essaie de camoufler son incompétence par un excès de contrôle, ou même de gentillesse.

Le courage managérial est une compétence qui peut se développer en s’entrainant à repousser ses limites et en affrontant ses peurs inconscientes. Nous savons que la peur est très mauvaise conseillère mais nous persistons malheureusement à y donner préséance.

Prenez le premier pas maintenant. Communiquez avec nous pour vous aider à devenir vous-même le leader courageux que vous admirez depuis toujours.

Bon courage à tous en 2016 !

Myriam Abalain
Coach de Leaders
TCMA inc.
(450) 621-0207
 

Cette année, avez-vous été un cadeau ou un fardeau pour votre boss et vos collègues ?

Cette année, avez-vous été un cadeau ou un fardeau pour votre boss et vos collègues ?

Si au cours de l’année votre relation avec votre Boss ou vos collègues a été difficile ou tendue, regardez dans quelle mesure votre personnalité ou vos réflexes pourraient en être la cause.

Par exemple, auriez-vous :

  •       critiqué régulièrement les décisions de l’entreprise ou invalidé un de vos collègues ?
  •       manifesté souvent de la résistance face aux changements ?
  •       accentué un aspect négatif d’une situation sans la considérer dans son ensemble ?
  •       chuchoté votre mécontentement à certains collègues pour vous en faire des alliés ?
     

Si vous avez répondu Oui à l’une de ces questions, peut-être qu’en ce temps des Fêtes il serait bon de saisir l’occasion pour expérimenter ce petit tour de magie :

  •       Il consiste tout simplement à vous engager, au cours des 30 prochains jours, à prendre congé de la façon d’exprimer de la négativité au travail.  Non seulement serez-vous impressionné en voyant une transformation dans vos relations, mais votre Boss et vos collègues le seront doublement.

 

Pour opérer cette transformation, il vous suffira de :

  •       Garder le focus sur les bons côtés de votre Boss, de votre travail et de vos    collègues.
  •       Offrir votre support à vos collègues qui sauront en bénéficier.
  •       Profiter de cette fin d’année pour adresser des compliments sincères à votre Boss et à vos         collègues.
  •       Sortir de votre zone de confort en démontrant de l’ouverture et de l’optimisme face aux défis       à relever.

Si pendant un mois vous vous engagez à vous pratiquer avec ces nouveaux traits de personnalité, vous verrez la magie s’opérer. Vous aurez plus de vitalité et vous contribuerez à créer une meilleure ambiance au travail, chaleureuse et inspirante. Qui sait si lors de votre prochaine évaluation de rendement, le Père Noël aura peut-être été plus généreux avec vous…

Sur ce, j’aimerais vous souhaiter un joyeux Temps des Fêtes et une Bonne Année 2016 !

Myriam Abalain

Coach de Leaders

TCMA inc.

Êtes-vous encore en attente d’une promotion ?

Êtes-vous encore en attente d’une promotion ?

Espérez-vous que l’on reconnaisse finalement vos compétences et votre valeur ? 

Êtes-vous convaincu que la dernière personne sélectionnée avait moins d’expérience ou de connaissances que vous ?

Voici cinq pistes de réflexion pour évaluer votre situation actuelle et en connaître finalement les vraies causes.

  •  Avez-vous des compétences uniques et des réalisations concluantes à offrir à l’employeur ou vous sentez-vous facilement remplaçable ?
  •  Avez-vous de la facilité à influencer les décideurs en leur mettant l’eau à la bouche par une vision supérieure aux attentes ?
  •  Traînez-vous encore vos expériences douloureuses du passé ou un sentiment de ne pas être à la hauteur ?
  •  Votre travail vous passionne-t-il toujours ? Si oui, quelle est votre motivation profonde ?
  •  Est-ce que vous justifiez votre insuccès avec des excuses du genre : « C’est à cause de la situation économique, la période d’élection, les coupures budgétaires, la culture organisationnelle, le sexisme, etc. ». Voyez-vous où je veux en venir ?

Ne poursuivez plus votre carrière au fruit du hasard et ne donnez plus l’absolu à vos excuses pour limiter votre élan professionnel. Prenez conscience qu’il n’y a que vos propres résistances qui peuvent vous limiter puisque votre succès ne dépend pas de ce que les gens pensent de vous mais repose principalement sur ce que vous pensez de vous-même.

Depuis plus de 15 ans TCMA propulse des leaders dans leur carrière professionnelle. En quelques sessions de coaching, vous retrouverez l’alignement nécessaire pour refaçonner votre réalité en devenant le leader recherché dont vous aspirez.

Pour de plus amples informations, veuillez communiquer au :

(450) 621-0107

info@tcma.ca

www.tcma.ca

Pourquoi les formules gagnantes de ceux qui connaissent de grands succès ne marchent pas pour vous ?

Lorsque nous entendons les histoires de réussite qui nous inspirent, nous sommes naturellement curieux de connaître la formule derrière ces succès. Et les gens qui réussissent, eux, ont souvent la grande générosité de nous les partager. Grâce aux technologies de l’information, nous avons tous libre accès à leurs recettes gagnantes. Toutefois, même avec cette information précieuse, la majorité des gens finissent par compromettre leurs grands rêves ou se résigner à leur sort. 

Il semblerait donc que connaître la formule magique derrière le succès des autres ne suffit pas.  Pour avoir du succès, il faut le vivre de l’intérieur à tous les jours en créant une vision la plus claire possible. Aussi, il faut croire à cette vision en éliminant ses propres résistances au fur et à mesure en transformant les doutes et les obstacles en occasions. Si vous avez le réflexe de vous laisser décevoir facilement ou vous n’avez pas le sentiment d’être à la hauteur de votre projet, vous risquez fort d’échouer malgré votre grande volonté. Malheureusement, le doute et l’insécurité tuent plus de rêves que les obstacles que l’on rencontre dans le monde extérieur.

Possédez-vous un état d’être qui favorise le succès ? Avez- vous l’ouverture, la flexibilité, la confiance en vous, la passion, l’audace, la créativité, la vision claire… Ces qualités font-elles partie de vous ? Est-ce qu’elles vous habitent la majorité du temps ? 

Pour atteindre le succès, nous devons bien entendu établir nos objectifs consciemment. Cependant, notre destinée de réussite ou d’échec sera déterminée par notre état d’être dominant, et celui-ci est conditionné par nos réflexes inconscients.

Pour vous débarrasser de ces réflexes nuisibles, il faut s’approprier des traits de personnalité qui favorisent le succès. Car ce n’est pas en se concentrant sur le problème qu’on le solutionne, mais en se concentrant sur la réalité désirée. La seule manière de chasser la noirceur c’est d’y mettre la lumière. Et ça se fait plus facilement que vous le croyez ! C’est en étant pleinement conscient que vous transformerez vos réflexes et redoublerez votre enthousiasme. En éliminant les obstacles inconscients qui entravent votre progrès, en quelques mois vous pourrez vivre, vous aussi, des réussites glorieuses.

Bon succès, bonne vie.

Myriam Abalain Top coach pour leaders 

Pour de plus amples informations sur la Méthode Transformationnelle de TCMA, vous pouvez nous rejoindre : (450) 621-0207 ou info@tcma.ca

5 astuces pour stimuler plaisir, enthousiasme et performance au travail

Pour certains, l’atteinte de leurs objectifs au travail est un stress quotidien qui peut miner considérablement leur performance, leur créativité, leur qualité de vie et souvent même leur santé. Comment se sortir de ce cercle vicieux que l’on considère comme normal mais qui menace les acteurs à tous les niveaux de l’entreprise ?

Si vous vivez cette situation, j’ai cinq astuces à vous proposer qui peuvent non seulement rétablir votre équilibre mais, en quelques semaines seulement, vous propulser vers de nouveaux sommets de performance au travail.

  •  Mettre fin au « placotage » intérieur : D’abord, vous devez apprendre à observer votre dialogue intérieur, ce bruit incessant dans votre tête qui est trop souvent centré sur les préoccupations et insatisfactions immédiates et qui vous empêchent de garder le focus en vous concentrant sur ce qui est vraiment important. Puisque que chaque jour l’humain répète inconsciemment à 95 % les mêmes pensées, il n’est pas surprenant que nous passons notre temps à ruminer inutilement les mêmes problèmes. Se laisser aller en pilote automatique peut nous amener à la dérive.
  •  Cesser de donner trop d’importance à l’inessentiel : On a trop tendance à se soucier plus de notre image que de notre vrai rôle, de se laisser impressionner par les chiffres et les délais, de s’inquiéter en anticipant ce qui pourrait arriver…. Agir ainsi ne contribue qu’à nous paralyser au lieu de nous rassurer. Après coup, on réalise que l’on s’est imposé encore une fois un stress inutile. 
  •  Mettre fin au contrôle absolu qui entraîne la rigidité mentale : Agir ainsi vous limite et vous empêche de vous renouveler pour relever vos défis en accédant à de nouvelles avenues. Être plus ouvert, être à l’écoute des autres, ne diminue en rien votre rôle de leader. Au contraire !
  •  Garder le focus : Faire comme si la fin souhaitée s’était déjà réalisée. Si vous faites ainsi, vous trouverez que les moyens extraordinaires se présenteront à vous. Répéter ce scénario trois fois par jour pendant 5 minutes. Être ouvert aux signes subtils de votre intuition vous guidera assurément dans la bonne direction.
  •  Faire confiance à votre intuition : La logique seule n’est pas à la hauteur d’affronter la complexité des défis auxquels nous faisons face dans notre vraie vie, et la tentative de tout solutionner par le raisonnement pur freine votre élan et limite considérablement votre performance. Le plaisir et l’enthousiasme sont l’apanage naturel de ceux qui sont en communication avec la puissance créatrice de l’intuition. 

 

Myriam Abalain 

Coach de Leaders

Propulser votre carrière à une vitesse vertigineuse !

Pourquoi certains leaders avancent dans leur carrière à une vitesse vertigineuse tandis que d’autres avancent au compte-gouttes ?

De tels leaders ont en commun une vision audacieuse provenant d’une source d’inspiration  profonde. Par contre, ils ne se laissent pas impressionner par la grandeur de cette vision, ce qui leur permet de garder l’équilibre jusqu’à la réalisation du projet.

Ainsi, ces leaders posent des actions inspirées en écoutant les signes subtils de leur intuition au lieu de se limiter à écouter ce que la raison leur dit.

Ils se distinguent par une ouverture d’esprit qui les libère de la mentalité, linéaire et binaire, qui désire contrôler le où, le quand, le qui et le comment.

Cessez de vouloir tout rationnaliser.

Découvrez comment les plus grandes réalisations ont trouvé leurs sources.

A mon avis, l’intuition est utile parce qu’elle permet d’aller au-delà de la dualité de la raison. Elle permet d’avoir accès à des informations auxquelles la raison n’a pas accès. L’intuition est une tête chercheuse qui permet de repérer les signaux faibles au-delà de ce qui fait du sens ou non du point de vue de la raison. L’intuition nous permet de naviguer au-delà de la dualité de la raison, au-delà de l’opposition entre rationnel et irrationnel.

De ce fait l’intuition est un vecteur essentiel de créativité. Elle permet d’accéder au monde du « non rationnel », là où vivent les idées innovantes de l’inventeur, les convictions de l’entrepreneur, la vision inédite du grand chercheur scientifique, la création inouïe de l’artiste. (Francis Cholle)

Venez trouver réponse au Ritz-Carlton de Montréal, le mardi le 6 octobre 2015.

Myriam Abalain

Top Coach pour Leaders

Le stress chez les managers est-il inévitable? Peut-on vivre autrement?

À tous les jours, je rencontre des managers qui vivent avec un stress continu. Le danger de ce stress c’est qu’il est sournois, à tel point que l’on finit par le considérer comme normal et l’accepter dans son quotidien.

Vivre avec le stress peut se manifester par une baisse de  vitalité, de créativité, de performance et d’enthousiasme. À l’usure, il peut  affecter sérieusement votre santé physique et mentale.

Si, à tous les jours, votre focus repose principalement sur des soucis tels que :

  •       Arriver en retard au travail;
  •       Ne pas être prêt pour une réunion;
  •       Devoir faire face à un conflit avec un collègue ou un client;
  •       Ne pas être en mesure de rencontrer ses objectifs de performance…

…il est peut-être temps de prendre conscience du stress que vous vous imposez et de trouver des moyens de vous en libérer.

Tous les jours, prenez quelques minutes pour :

1.     Vous centrer en respirant consciemment;

2.     Faire le vide et lâcher prise en observant de façon détachée vos pensées et sentiments;

3.     Poser vos questions en faisant confiance en votre intuition et rester ouvert pour recevoir les          réponses.

Si le stress persiste, nous sommes là pour vous accompagner.

Myriam Abalain

Coach de leaders

www.ByeByeBurnout.com

Mettez l'intuition au travail

Les leaders exerceraient un meilleur leadership s’ils conjuguaient la logique et l’intuition dans leur prise de décision.
par Myriam Abalain

La logique a-t-elle toujours du sens ?

Les leaders sont souvent appelés à prendre des décisions difficiles et celles-ci ont un impact direct sur leur image et leur influence. Lorsqu’un leader se base uniquement sur la logique, il dépersonnalise ses décisions afin de se protéger mais il court le danger de se faire abstraction ou même d’aller contre ses propres valeurs. Combien de fois vous êtes-vous déjà dit : « Ah… j’aurais donc dû m’écouter ! » La logique risque d’étouffer l’intuition, qui peut s’avérer un élément essentiel dans la prise de décision menant au succès. Des décisions basées uniquement sur la logique peuvent être en contradiction avec nous-mêmes. Cette énergie négative risque à long terme de nous frustrer et nous épuiser.

Conjuguer la logique avec l’intuition

Malheureusement, d’excellentes idées demeurent inexplorées car, à l’état brut, elles peuvent paraître insolites et la logique reprend vite le dessus. Les leaders exclusivement logiques, qui ne se basent que sur ce qui est connu et éprouvé, limitent leur créativité. Pourtant, l’intuition s’avère être une puissante source d’inspiration, elle engendre un élan d’enthousiasme et est une source de vitalité. Les meilleures décisions sont rarement fondées exclusivement sur la logique; on constate que les plus grands succès reposent sur des bases intuitives.

Conjuguer l’intuition et la logique améliore la qualité des décisions prises tout en éveillant un sentiment de certitude, de plaisir et de respect de soi, ce qui engendre un épanouissement professionnel et un meilleur leadership.

Comment devenir intuitif ?

Évidemment, une personne davantage logique doit commencer lentement à apprivoiser son côté intuitif et les premières explorations devraient porter sur des questions de moins grande importance. Nous vous proposons quelques exercices qui vous permettront de développer votre intuition.

Évaluer la qualité des décisions déjà prises – Faites une liste de sept décisions importantes vous avez prises dans votre vie personnelle ou professionnelle. Pour chacune d’entre elles, déterminez si c’est la logique ou l’intuition qui a prévalu lors de votre décision ou, en d’autres termes, quelles décisions vous semblaient raisonnables ou déraisonnables. Examinez lesquelles vous ont permis de vous épanouir davantage et si elles tiraient leur source de l’intuition.

Laisser libre cours à votre intuition – Lorsqu’une idée excitante surgit, elle peut vous sembler déraisonnable. Il ne faut pas la rejeter du revers de la main mais plutôt l’écouter, la laisser mûrir tranquillement et en explorer toutes les facettes. Ouvrez-vous à toutes les possibilités.

Distinguer la peur, le doute et l’ego de l’intuition – La peur, le doute et l’ego tuent l’intuition et empêchent de poursuivre une idée créative voire audacieuse. Il faut constamment vérifier quelle est la source de motivation qui vous parle. Cette prise de conscience est essentielle pour faire un choix judicieux. Référez-vous à vos expériences antérieures. L’intuition mûrie est puissante et augmente le sentiment de certitude.

Tenir un journal de bord – Une fois par mois, faites la liste des décisions que vous avez prises et déterminez lesquelles vous ont procuré le plus de satisfaction. Vérifiez quel était l’apport intuitif dans le processus décisionnel. Vous remarquerez que vous augmenterez rapidement la confiance en votre intuition et que vous parviendrez même à présenter vos idées intuitives logiquement à vos collègues ! Finalement, vous constaterez, au fil du temps, que vos meilleures décisions les plus épanouissantes reposent sur l’intelligence intuitive.